Vous êtes ici : Accueil > La municipalité > Le projet de commune nouvelle
La municipalité

Le projet de commune nouvelle

ACTUALITES

 

réunion des conseillers municipaux

 

 

Réunion des conseillers municipaux

Les élus des 5 conseils municipaux étaient rassemblés autour des 5 maires le mercredi 28 juin 2017 à la salle des fêtes de Montaigu pour faire le point sur l’avancée des travaux concernant la mise en œuvre de la commune nouvelle. Manifestement  tout est en ordre de marche et le traitement des très nombreux sujets avance a un bon rythme.

 

 

 

Rencontre des agents municipaux

 

Le vendredi 30 juin 2017, à l’Espace Magnolias de Boufféré, ce sont presque 170 agents municipaux qui ont répondu à l’invitation des 5 maires et des 5 DGS pour une première rencontre de ce type sous la bannière « Montaigu-Vendée ». Moment de rassemblement très attendu et très apprécié, il a permis aux participants de mieux s’approprier le projet de commune nouvelle et de constater la considération dont ils faisaient l’objet. Les changements qui attendent les services municipaux ne se feront pas sans les agents, qui ont toute la confiance des élus.


10/02/2017

Montaigu-Vendée, notre commune nouvelle au 1er janvier 2019


 
C’est décidé, la commune nouvelle de Montaigu-Vendée verra le jour dans un peu moins de 2 ans. Les cinq conseils municipaux de Boufféré, la Guyonnière, Montaigu, Saint Georges de Montaigu et Saint Hilaire de Loulay l’ont ainsi décidé le 3 février dernier.

 

Un vote solennel après 18 mois d’études et de réflexion


Depuis juillet 2015, les 127 conseillers municipaux des cinq communes participent à la réflexion sur le projet de commune nouvelle. Ce sont 60 réunions qui se sont déroulées, en petit groupe ou en grande assemblée. Un cabinet d’étude a été missionné pour les questions techniques et financières. Les élus et les acteurs locaux ont réfléchi sur le nom de la commune nouvelle. Une brochure d’explications a été distribuée à tous les foyers et deux réunions publiques ont permis à 500 personnes d’obtenir les explications souhaitées. Il était donc venu le moment pour les conseils municipaux de se prononcer, sur la base d’un dossier de près de 400 pages dont tous les élus avaient été destinataires.
Le vendredi 3 février, chaque conseil s’est réuni pour un choix qualifié par toutes et tous « d’historique ».  Le vote s’est déroulé selon les modalités choisies par chaque conseil et au total, 113 conseillers ont approuvé le projet, 14 l’ont rejeté.
   
BOUFFERE    oui : 23   non : 0
LA GUYONNIERE   oui : 21  non :  1
MONTAIGU    oui : 29   non : 0
SAINT GEORGES DE MONTAIGU   oui : 26   non : 0
SAINT HILAIRE DE LOULAY    oui : 14  non :  13
TOTAL OUI : 113 (soit 89%) - NON : 14 (soit 11%)

« Une étape fondamentale » selon les cinq maires


Aussitôt le vote terminé, les maires des 5 communes ont réagi. « L’étape franchie aujourd’hui est symboliquement très forte. Elle consiste à lier les destins de nos cinq communes, le 1er janvier 2019, dans une collectivité unique, solidaire entre ses composantes territoriales, efficace dans sa gestion quotidienne, équitable dans sa fiscalité, visible et identifiée à l’extérieur, respectueuse et garante des identités et des histoires des communes fondatrices. »
La charte de gouvernance de la commune nouvelle a aussi été adoptée par les cinq conseils municipaux. Ce document fondamental prévoit la façon dont sera organisée la commune de Montaigu-Vendée. Elle organise aussi le travail commun des 5 communes d’ici le 1er janvier 2019.
Désormais, le préfet de la Vendée doit prendre un arrêté de création de la commune nouvelle. Ensuite, les conseillers municipaux se remettront au travail pour organiser notre future commune nouvelle de façon efficace et proche des habitants.

 


19/12/2016

Les élus partagent leurs projets

Le 6 décembre dernier, une centaine de conseillers municipaux des 5 communes s’est réunie à la salle Chatelet à Boufféré.

Cette dernière rencontre avant le vote avait notamment pour objectif de partager les projets de court et moyen terme de chacune des communes. En effet, si la commune nouvelle est votée en février prochain, elle entrera en vigueur le 1er janvier 2019, ce qui laissera le temps aux 5 communes de mener à bien leurs projets d’investissements.
Ainsi, durant cette rencontre, les travaux de rénovation du bourg de Saint Hilaire de Loulay, le projet de rénovation de la place de l’hôtel de ville de Montaigu, le projet de maison de santé à Boufféré ont été expliqués par les maires ou leurs adjoints en charge de ces sujets. De même, l’agrandissement du centre périscolaire de la Guyonnière et la construction de la nouvelle école publique de Saint Georges de Montaigu ont été détaillés.
Cette rencontre conviviale a permis de clôturer près de 18 mois de réflexion en se projetant dans l’avenir.



 


25/11/2016

200 personnes à la première réunion publique


Le 24 novembre, avait lieu à la salle Yprésis de Saint Hilaire de Loulay, la première réunion publique consacrée au projet de commune nouvelle. Elle a réuni plus de 200 personnes.
Dans un premier temps, les maires ont présenté la démarche, son calendrier, ses motivations, ses conséquences. Une heure a ensuite été consacrée aux questions nombreuses du public. « les subventions aux associations seront-elles harmonisées ?», « Pourquoi donner un nom à la commune nouvelle dès maintenant ? », « Quels sont les contribuables qui paieront plus d’impôt et ceux qui en paieront moins ? », « Quelle est la place de la ruralité ? », autant d’interrogations auxquelles les élus ont répondu.





 


25/11/2016

Les acteurs locaux proposent des noms de commune nouvelle

50 acteurs locaux de nos 5 communes ont participé le 17 novembre à une rencontre animée par le cabinet Staff Atlantic. Organisés en tables rondes, ils ont réfléchi au sens que devait revêtir le nom de la future commune nouvelle puis ont fait des propositions qui serviront à sélectionner les noms soumis au sondage entre le 1er et le 10 décembre.
Autour des tables, on retrouvait des présidents d’associations, des artisans, des commerçants, des entrepreneurs dans l’industrie ou les services, des agriculteurs, des bénévoles investis dans l’action sociale, la culture, les anciens combattants ou la paroisse.



8/11/2016

45 conseillers municipaux réunis à Boufféré pour travailler sur le nom de la commune nouvelle


Ce mardi 8 novembre marquait la première étape dans le choix du nom de la commune nouvelle. En effet, lorsque le projet de commune nouvelle sera soumis au vote des 5 conseils municipaux, la loi exige que la commune nouvelle ait un nom. La démarche pour le choisir est donc enclenchée. Après cette réunion d’élus, se tiendra une rencontre d’acteurs locaux du territoire (chefs d’entreprise, présidents d’associations, jeunes, aînés…) qui réfléchiront eux aussi  selon la même méthode. Ces rencontres sont animés par le cabinet de communication et de marketing STAFF ATLANTIC.

De ces rencontres, devraient sortir quelques propositions de nom qui seront soumises à un sondage auprès de la population du 1er au 10 décembre. Vous pourrez vous prononcer directement en votant sur le site Internet de votre commune.

En tenant compte des résultats, les maires décideront enfin du nom qui sera soumis au vote des conseils municipaux début février.