Vous êtes ici : Accueil > Actualité


Le nouveau visage de la place de l’Hôtel de Ville

En 2007, la place du Champ de Foire se métamorphosait. Ce nouvel aménagement a redonné de l’éclat au cœur commercial de Montaigu. 10 ans plus tard, c’est au tour de la place de l’Hôtel de Ville de connaître d’importants travaux. En effet, ce lieu stratégique de la ville a beaucoup changé ces dernières années. Le centre périscolaire a été rénové en 2001, la mairie a connu une rénovation intérieure dernièrement. La salle des fêtes totalement réhabilitée connaît une forte fréquentation et la résidence du château a vu s’installer des commerces et services nouveaux, dont l’office du tourisme. Aujourd’hui saturée et très abîmée, la place elle-même mérite d’être totalement repensée.

 

Offrir plus de stationnements et apaiser les déplacements

Aujourd’hui, très régulièrement, la place de l’Hôtel de Ville présente une saturation des stationnements. Le projet prévoit une augmentation sensible des places de parkings et un marquage précis des places situées derrière la mairie. Cette capacité de stationnement est absolument primordiale si l’on veut conserver à notre cœur de ville son caractère commercial qui fait son dynamisme et son charme.Demain, ces stationnements seront facilement accessibles grâce à un large mail piéton qui reliera la mairie à la salle des fêtes. Agrémenté de bancs et de plantations en bac, cet endroit sera propice à la déambulation, ce qui aujourd’hui n’est pas possible sur la place.Les travaux concerneront aussi la rue Clemenceau entre la place la Revellière Lépeaux et la rue des Abreuvoirs. Cette section de rue sera mise en sens unique. En arrivant de Saint-Georges-de-Montaigu, le sens de circulation obligatoire passera par la rue du Pont Jarlet et remontera vers la place la Revellière Lépeaux.  Cela permettra d’élargir considérablement le trottoir face au parc des Remparts et d’en faire une véritable promenade.

 

Bien d’autres avantages encore

Ces travaux permettront aussi de résoudre d’autres difficultés. Ainsi l’éclairage, très faible aujourd’hui, sera entièrement revu. Le centre périscolaire sera accessible aux personnes à mobilité réduite et la cour sera refaite à neuf. Le garde-corps le long du parc des Remparts sera changé et la végétation raccourcie de façon à dégager la vue sur les remparts.
De même, le monument aux morts actuellement situé dans le cimetière sera implanté non loin du pavillon des Nourrices. Ce monument, érigé après la guerre de 1870, est cantonal et rend hommage aux combattants qui ont payé de leur vie leur combat pour notre liberté. La statue de la Revellière Lépeaux sera déplacée sur la place la Revellière Lépeaux, après rénovation du buste. L’hôtel de ville et le pavillon des Nourrices bénéficieront d’une mise en lumière patrimoniale.
Enfin, une plaque signalétique sera posée à l’emplacement des récentes découvertes des probables fondations de l’enceinte de la haute cour du château de Montaigu


Repères

  • 1640 : c’est la date de construction présumée du pavillon des nourrices

  • XIXème : c’est au milieu de ce siècle que l’Hôtel de Ville et l’actuel centre périscolaire ont été édifiés

  • 1.2 million d’euros : c’est le coût HT des travaux

  • 9 mois : c’est la durée prévisionnelle du chantier qui doit commencer début 2017.