Comment fonctionne les hottes à flux laminaire ?

Vous le savez certainement. Il y a des produits pour la plupart biologiques, qui ne doivent en aucun cas être exposés aux bactéries ou aux microbes pendant leurs fabrications. Pour assurer donc la protection de ces produits, on peut faire usage de hottes à flux laminaires. En effet les hottes créées des environnements stériles, où l’on peut manipuler sans crainte des produits, sans les exposer ou s’exposer soi-même à des risques de contamination. Vous ne savez rien de ce qu’est une hotte laminaire et de son fonctionnement ? Heureusement qu’on en parle dans cet article.

Une hotte à flux laminaire, qu’est-ce que c’est ?

Une hotte à flux laminaire, c’est un équipement qui propose un environnement de travail dont le rôle est d’empêcher la contamination aux particules et aux vapeurs nocives qui proviennent des produits que l’on manipule. Ainsi, lorsque vous faites usage de cette hotte, les manipulations sont réalisées dans des environnements stériles et les produits ont une réelle protection contre de potentielles contaminations microbiennes d’échantillons biologiques.

En outre, la hotte à flux laminaire permet surtout d’assurer la préparation des milieux de culture et donne la possibilité d’inoculer un substrat. Puis, ce plan de travail vous donne également la possibilité de fabriquer une seringue de spores et de réaliser toutes les manipulations qui nécessitent un espace plus stérilisé. Il est donc évident que ces hottes à flux laminaire soient de plus en plus utilisées par des laboratoires, en majorité.

Comment fonctionne une hotte à flux laminaire ?

Lorsque vous tombez sur de très bonnes hottes à flux laminaires telles que les hottes à flux laminaire fabriquées par Noroit, vous verrez de par leurs fonctionnements que ces dernières créées des surfaces de travail exemptent de toutes particules. Cela dit, une hotte à flux laminaire mène l’air à travers un système de filtration bien conçu et très efficace, puis évacue cet air via la surface de travail, dans le flux d’air de type unidirectionnel.

Autrement dit, l’air est aspiré par une turbine, avant de passer par un filtre dit HEPA, pour atterrir finalement dans l’espace de travail. Ainsi, ce type d’air qui entre est sans levure, et sans bactérie ou spore… C’est donc de l’air stérile. De ce fait, le flux d’air, désormais laminaire, purifie l’air et empêche les particules de s’attaquer à vos cultures.

De plus, les hottes à flux laminaires sont pour la majorité équipées de lampes UV-C, avec un effet germicide, qui stérilise vos plans de travail et leurs contenus. Ces lampes sont si puissantes, que vous devrez les éteindre lorsque vous travaillez sous la hotte, afin de ne pas être victime de cancer de la peau ou de cataractes.

Néanmoins, avant que vous ne passiez à l’utilisation de la hotte, vous devrez stériliser vos mains et tous les autres instruments, pour que vos cultures ne soient pas contaminées. Vous devrez en outre, éviter, autant que vous le pouvez, de stocker des objets, au niveau des plans de travail de vos hottes, afin de bien favoriser la stérilisation.